Les plus lus

Archive for décembre 2016

Kickstarter: NETWORK DISTRICT par French Model Workshop

By : Frederik Chevillot
Début décembre, j'ai reçu un mail d'un certain Paul, afin de m'exposer le projet qu'il avait avec un dénommé Guillaume concernant l'élaboration et la commercialisation, via kickstarter au départ, d'une gamme de bâtiments et accessoires, en mdf 3 mm coupé au laser, pouvant s'intégrer facilement dans un univers moderne, futuriste, voir post apocalyptique. 
Parfait en somme pour les jeux d'escarmouches comme Infinity, Eden voir même pour décorer des tables de Warhammer 40K etc.
Ils ont quasiment fini la conception, et ont de plus eu la bonne idée de faire tester ça par un club de joueurs bordelais, ce qui a permis d'apporter des modifications allant dans le sens du joueur.
Mais le gros point fort, c'est que tous les bâtiments sont modulables, avec façades interchangeables et il n'y a pas de limite de hauteur, ça peut s'empiler jusqu'à l'infini !!
French Model Workshop (c'est le nom de la marque déposée, dont j'adore le logo et l'animation sur la vidéo de présentaiton, voir plus bas) a donc conçu 6 bâtiments dans une gamme baptisée Network District:
-Le Base Building, avec un add-on d'étages
-Un bâtiment d'angle avec également un add-on étages
-Un "couloir" pour relier des bâtiments entre eux
-La salle d'objectif
avec rajout d'accessoires, des passerelles, enseignes, bref avec ça vous pouvez changer votre table à chaque scénario sans vous poser aucune question!



Voici la vidéo de présentation du projet



Du coup j'ai décidé de les aider à mon niveau, surtout que ce n'est pas trop ma spécialité les bâtiments, en faisant un diorama avec le bâtiment de base, pour la vitrine comme on dit.


J'ai reçu le dit bâtiment rapidement par lettre suivie, le tout dans une enveloppe bulles. Et bien heureusement, car les bulles étaient quasi toutes explosées, la Poste commence à se faire de nombreux ennemis chez les figurinistes, et ce n'est pas sans raison...
Les plaques de mdf sont conditionnées dans un sachet plastique avec la notice, aucune difficulté pour les enlever du sachet.
J'ai adoré cette odeur de bois légèrement brûlé à l'ouverture, ça sent la nature^^.

La notice fait quatre pages, et le bâtiment semble se monter en 12 étapes. C'est mon premier mdf en kit, on verra bien.

Voici donc les 4 plaques qui vont servir à assembler ce kit, et je remarque de suite la finesse de la gravure, et la qualité des détails. La découpe au laser permet de faire vraiment du beau boulot.

J'ai commencé le montage à blanc, sans colle, pour voir, arrivé presque à la fin (ça tient pas trop mal déjà sans colle), que je m'étais trompé de sens pour les murs "porteurs". Je ne sais pas si c'est du à ma noobitude dans ce domaine ou la notice (en beta elle aussi), mais heureusement que je n'avais pas collé.
Après c'est peut-être voulu (tout est modulable) je ne sais pas.
Donc je reprends le montage à zéro avec les murs dans le bon sens cette fois :)

Ajout de la dalle qui figure le sol

Ensuite quatre éléments viennent en hauteur,
8 autres en façade pour consolider et casser le coté "cubique"

Ça c'est les éléments qui font tout le charme de ce bâtiment pour ma part, trois L qui viennent se loger dans les quatre angles.
On peut dire que c'est ce qui donne la base fixe, tout ce qui suit ensuite est modulable et/ou réversibles !!

Ensuite il faut monter la passerelle/seuil de porte

Ajout de la rambarde et le tout s’emboîte parfaitement dans le bâtiment de base par encoche.

Les façades de bâtiments, qui sont donc amovibles et interchangeables, notez l'encoche en haut qui permet de la saisir facilement.

Vu de face, ça en jette pas mal déjà!

La porte se dépunch et se fixe sur un support pour la rendre amovible

Ajout du toit amovible, ce qui permet bien entendu de jouer également avec l’intérieur des bâtiments

Vu de coté

A noter que les fenêtres se dépunch également, car French Model Workshop va également produire des kits de vitrages en plexi coloré !! (J'imagine déjà des trucs de ouf avec led etc).

La trappe du toit est bien entendu également amovible, et deux supports en rajout permet de l’ôter très facilement.

Le bâtiment est livré avec des accessoires comme cet escalier métallique qui permet d’accéder au toit


Ou bien alors cette plateforme ascenseur (alors en fait ça ne sert pas à ça^^ les concepteurs m'ont expliqué la fonction après avoir lu l'article, voir edit plus bas, je laisse la photo pour l'inspiration).

Une échelle amovible est également fournie, pour accéder au toit depuis le sol sans passer dans le bâtiment.

On peut même enlever la porte si pas nécessaire, et en faire un panneau d'entrée ou de magasin

Pour mon premier test d'un bâtiment de ce type, je suis assez conquis, la modularité, la facilité et rapidité de montage (à part mon premier essai foiré, le tout prends à peine 20mn, collage inclus), les accessoires fournis qui peuvent servir à différents scénarios, le fait qu'ils vont rajouter des kits plexiglas colorés pour les vitrages, je ne trouve aucun défaut majeur pour le moment.

Très bonne idée d'avoir mis le logo sur le toit, pour se faire connaitre, il faut être vu!




L’échelle est parfaitement respectée pour du jeu en 28/32 mm.
Les concepteurs m'ont également dit qu'il y aurait des kits de murs supplémentaires en option, avec ou sans portes/fenêtres,
Conclusion, pour moi c'est du tout bon, reste à attendre le kickstarter et de découvrir les tarifs.
Le kickstarter devrait être lancé courant janvier 2017.

A noter également que French Model Workshop va proposer également une gamme de tokens, gabarits avec système de personalisation (les fous^^) dont vous trouverez une superbe review sur le blog de l'illustre ;) Morikun.


Edit: Les concepteurs m'ont signalé que la plateforme que j'ai d'abord pris pour un ascenseur pour accéder au toit, est en fait une plateforme qui se fixe sur l’échelle pour y faire tenir des figurines à mi hauteur, pas con si elles n'ont pas assez de mouvement par exemple pour parcourir toute la distance.
Le peintre que je suis y voit cependant une qualité qui peut se transformer en défaut, en effet la pièce se clipse parfaitement sur l’échelle, trop même, et de ce fait, avec la peinture en rajout, la manipulation va forcément abîmer la peinture de l’échelle à force.
Il faudrait sans doute une encoche en bas plus grande que celle de base pour y remédier, la stabilité devrait rester.

Edit 2: Le kickstarter est disponible depuis le 27 janvier pour 1 mois

Conan par Monolith

By : Frederik Chevillot


J'essaie souvent de me tenir au courant, via différents sites ou réseaux sociaux, des nouveautés ou projets à venir concernant le 28 mm, mais il y a tellement de projet, d'éditeurs, d'univers différents que je loupe parfois (souvent) de petites perles.
C'est le cas de ce jeu de plateau, développé par Monolith Editions, et surtout un concept français!
C'est d'autant plus étonnant que j'adore l'univers de Conan imaginé par Robert Ervin Howard (voici le lien d'un super site sur ce fantastique narrateur http://robert-e-howard.fr ) .
Il est d'ailleurs dommage qu'aucun film n'ait su retranscrire cet univers riche, même si j'ai vu au moins 20 fois le Conan de Milius avec Schwarzy.
J'ai lu tous les livres sur Conan quand j'étais ado, et je compte investir dans les 3 intégrales de chez Bragelonne.
Je fus donc un peu désappointé quand j'ai découvert qu'un jeu sortait mais que le kickstarter pour l'obtenir était clôturé, encore plus quand j'ai vu tous les paliers débloqués, une tonne de figs pour ceux qui ont "pledgé"!
Mais heureusement, le jeu est sorti en boutique un mois seulement après que les premiers colis soient envoyés , donc j'ai pu me rabattre sur une boite de base, ça me fera mon cadeau de Noël!

Déjà la boite est volumineuse, et lourde, très lourde, ce qui n'augure que du bon et une tonne de matos à l'ouverture!


Et effectivement, il y a de quoi, 2 livres de règles (1 pour l'Overlord et un pour les joueurs/héros) assez fins mais riches en illustrations et schémas explicatifs, un compte tour, 74 figurines (là j'ai constaté direct un problème d’échelle pour certaines pièces...), des dés spécifiques au jeu, 2 plateaux de jeu réversibles, des cartes héros, des jetons, des anneaux pour identifier certaines troupes (ces anneaux sont supers si vous faites des tournois de Blood Bowl, ils vont parfaitement sur des socles 25mm pour identifier des compétences) etc etc...



Un rapide coup d’œil sur les règles (je ne joue qu'avec du full paint, mauvais habitude, car je ne joue pas beaucoup du coup^^) me laisse entrevoir un système clair et efficace, avec des parties d'environ 90 minutes selon l'éditeur. 
Néanmoins de nombreux retour de joueurs font état plus d'une version Beta, avec des scénarios non équilibrés (pas tous heureusement) et des règles pas toujours explicites, d'ailleurs il faut télécharger un nouveau livret PDF pour les héros depuis peu sur le site de Monolith ici .
J'irais peut être tester une ou deux parties sur Paris à l'occasion pour me faire un avis du système de jeu.

Mais j'étais surtout impatient de voir les figurines de prêt avant tout, et surtout de commencer à peindre Conan himself !
Le plastique gris ne laisse pas tellement figurer la finesse (ou non) des détails.


J'enlève les lignes de moulage, et surtout ensuite un bon dégraissage au liquide vaisselle (Je trouve que cette étape est obligatoire maintenant, surtout sur ce genre de figurine plastique de plus en plus à la mode, ça vire toutes les éventuelles graisses de démoulage, et surtout, aucun risque avec la sous couche ensuite).
On voit un peu mieux avec la sous couche, et de toute façon Conan, c'est de la peau, de la peau, et un peu de cuir et de métal^^



Je commence donc... par la peau 40/30/30(le dernier chiffre représente le volume d'eau ajouté)

 avant d'encrer avec ce mélange 60/10/30

 Pendant que l'encrage sèche, je traite le cuir avec un marron foncé en base 60/40

 Je repasse à la peinture de la peau en reprenant mon mélange de départ pour accentuer les volumes

 et j'éclaircis enfin en rajoutant de plus en plus de blanc au mélange

 Je "rougis" un peu la peau à certains endroits, creux, et joues.

 Je peins ensuite la base des métaux 70/10/20

 Je commence ensuite à éclaircir le cuir des bottes, ceinture, brassards...

 J'encre les bottes et les brassards en marron foncé, puis je commence un brossage à sec avec ce mélange 70/30 sur les poils des bottes et du pagne, puis je rajoute du blanc jusqu'au blanc pur sur les pointes.

 Je repasse sur les bottes et continue d’éclaircir


 Je termine le traitement du métal et le visage, et voici le cimmérien prêt à terrasser tout ce qui se dressera sur son chemin!!

Conan le Cimmérien


Le socle est juste repassé en noir, je vais tous les enlever plus tard pour des socles transparents.

- Copyright © World of FredK - Date A Live - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -